Pourquoi est-il important de se relaxer ?

Les massages de relaxation et de réflexologie, tout comme la méditation ou le yoga visent à offrir au corps physique et à l’esprit, une pause dans les vies effrénées que nous menons. Ces pauses sont vitales. La preuve en est le nombre croissant de ceux qui se disent “stressés ” ou qui font un “burnout” (qui donc littéralement « se grillent ») .

se battre ou fuir : l’éternel questionnement de l’homme

Qu’en est-il du stress exactement ?

On lit partout que c’est le mal du siècle, un des plus grands fléaux de notre société.

En réalité, le stress est une réponse bio-chimique de notre organisme  à notre environnement. Anthropologiquement parlant, quand l’homme repérait un danger, cela activait le système surrénal : libérer du cortisol et de l’adrénaline pour permettre au corps de réagir face au danger.

Se battre ou fuir, telle était la question.
Si nous étions attaqués par un lion, nous libérions de l’énergie pour nourrir nos muscles, notre cerveau et notre coeur pour nous sortir de la situation car c’était une question de vie ou de mort.

Malheureusement aujourd’hui, le lion, c’est notre couple, notre travail à responsabilités, notre emploi du temps surchargé, les embouteillages, les factures et l’inquiétude pour l’avenir de nos enfants l Et notre cerveau ne fait pas la différence : il réagit toujours comme si c’était une question de survie et épuise ses ressources naturelles, celles de notre instinct !

Notre potentiel vital homéostatique c’est-à-dire la capacité de notre organisme à s’auto-réguler en maintenant son équilibre interne s’affaiblit. Nous mobilisons continuellement les ressources de notre instinct au niveau du cerveau et nous transmettons cette énergie à nos muscles comme pour défendre notre vie ! Notre mémoire et notre concentration diminue, notre système digestif fonctionne mal, nous éliminons moins bien les toxines et notre système immunitaire s’affaiblit.

aujourd'hui la science nous prouve ce que les sages ont observe il y a des milliers d'années

Pour bien fonctionner, le corps humain a besoin de phase d’action et de phase de repos. Au niveau physiologique, c’est pareil. La respiration cellulaire fonctionne sur le principe de contraction / décontraction, la circulation du sang également nécessite une vaso-constriction et une vasodilatation. Il en va ainsi pour tout les organismes vivants. C’est le principe de polarité évoqué dans d’autres pages de ce site.

Dans certaines thérapies sonores mises en place aux Etats Unis, notamment par Jeffrey Thompson, des capteurs veineux collectent les données électriques du coeur du consultant. Le thérapute envoie une onde sonore au corps via un casque et il peut observer sur son écran d’ordinateur la réponse du système nerveux sympathique. Le but étant de déterminer quelle fréquence il faut utiliser pour qu’aucun stress n’apparaisse sur le système nerveux autonome. Son expérience a montré qu’en cas de stress chronique depuis un long moment, malgré les ondes censées calmer le système nerveux, le corsp ne parvient pas à passer en parasympathique, c’est-à dire en phase de relaxation. Cela signifie qu’à long terme, un stress répétitif dérègle complètement le fonctionnement du corps. Le système nerveux s’inquiète constamment. et il n’y a plus de lâcher prise.

page en construction

Si vous souhaitez être informé des stages, ateliers, formations ou des offres à venir, laissez-moi vos coordonnées. merci.